SOMMAIRE MUSIQUE CHROMOPHONIE SCRIPTORALE
Résolution optimale : 1920 pixels x 1080 pixels


Ecouter sur You Tube
     
   

VI

IMPROVISATION




VI, 1. POUR IMPROVISATEUR, SCRIPT = QUILLE

VI, 2. QUILLE DONNER DIRECTION DU TIR

VI, 3. TIR = IMPROVISATION

VI, 4. IMPROVISATEUR CONTRER SCRIPT

VI, 5. TROU NOIR !

VI, 6. IMPROVISATION = LIBERATION




En cliquant sur les 3 tableaux de "Chromophonie scriptorale",
vous entrez dans 72 pages comprenant :
- la Préface de Léopold Sédar Senghor,
- 10 x 1 page de présentation de cycle + 6 tableaux avec leur interprétation poétique particulière,
- une interpretation générale de "Chromophonie scriptorale".
Pour avancer, cliquez, sur l'un des 6 noms de tableaux ci-dessus, puis sur les tableaux eux-mêmes.




Se servant du "script" comme d'une cible sur laquelle il projette la terre de son imagination (VI, 2), Yochk'o Seffer a une conception souvent radicale de l'improvisation. Celle-ci s'inscrit néanmoins dans le bleu de la sagesse et le jaune de l'amour (VI, 4), car c'est uniquement en esprit qu'elle se passe. Après avoir brisé l'obstacle de la forme existante (VI, 3), l'improvisateur en franchit le trou noir, parvient dans sa descente à la lumière centrale et s'en empare dans une forme nouvelle qu'il produit au grand jour (VI, 5 ; VI, 6).
 
 

 

 


 
^