SOMMAIRE MUSIQUE CHROMOPHONIE SCRIPTORALE
Résolution optimale : 1920 pixels x 1080 pixels









En cliquant sur les 3 tableaux de "Chromophonie scriptorale",
vous entrez dans 72 pages comprenant :
- la Préface de Léopold Sédar Senghor,
- 10 x 1 page de présentation de cycle + 6 tableaux avec leur interprétation poétique particulière,
- une interpretation générale de "Chromophonie scriptorale".
Pour avancer, cliquez sur le tableau ci-dessus.



Ecouter sur You Tube
I, 5.- ORAL, AMOUR PLEIN D'AMOUR-PROPRE

Une bande ascendante de blanc,
au milieu de deux autres
de bleu,
exprime
vertu,
élévation,
lumière, ciel,
pureté, sagesse divine...

Pour aller jusqu'à l'amour
il ne manque que le jaune et le rouge.



Mais
qu'au centre de l'imm
Débordant de
le geste
suff
il pros
se gorgeant de l'



voilà
aculé s'ancre le vice :
toutes parts,
ample,
isant,
père,
or et du sang.

Avec cela, une lippe sensuelle et méprisante, et, sous l'oeil,
(quant à lui surprenant : immense... fascinant...)
une poche au gonflement aussi éloquent
que les bourrelets du ventre :
quatre et quatre,
pour tout l'amour de soi et des plaisirs de la terre.


L'improvisateur, c'est moi !
voyez comme je regarde...




 
^